Fertilité

Vous souhaitez préparer votre corps en vue d’une grossesse mais la cigogne tarde à venir? L’acupuncture est une technique de choix reconnue, pour vous aider à atteindre votre objectif. Où que vous soyez dans vos démarches, un traitement adapté à votre condition saura répondre à vos besoins. Cette méthode se veut une solution de rechange aux techniques de procréation assisté mais peut aussi vous accompagner lors des différentes étapes en clinique de fertilité.

Troubles de fertilité

En cas d’infertilité inexpliquée, tous les tests sont normaux, mais les couples éprouvent tout de même des difficultés à concevoir. En médecine chinoise, ces difficultés s’expliquent par un problème d’équilibre énergétique. Mon objectif en tant qu’acupuncteure sera donc de ramener l’harmonie au niveau du système reproducteur, soit de :

  • Régulariser le cycle menstruel et les hormones
  • Favoriser une ovulation de qualité
  • Augmenter la circulation sanguine au niveau utérin

En plus d’intervenir positivement dans les cas d’infertilité inexpliquée, l’acupuncture est aussi efficace dans le syndrome des ovaires polykystiques, l’endométriose, les fibromes utérins, l’anovulation et l’obstruction tubaire.

FIV et insémination

De nombreuses études démontrent que l’acupuncture s’avère très efficace dans l’augmentation du taux de réussite dans le cadre d’une fécondation in vitro. Les résultats d’une étude effectuée en Allemagne démontrent que le taux de succès est de 42% chez les patientes ayant eu recours aux traitements d’acupuncture alors que le nombre diminue à 26% chez le groupe n’ayant pas été traité.

Il est recommandé de débuter les traitements quelques semaines avant le début du cycle de FIV, question de bien préparer votre organisme, et aussi de les poursuivre suite à un test de grossesse positif afin de favoriser l’implantation, diminuer le risque de fausse couche et maximiser la réussite.

À quoi servent les traitements d’acupuncture?

Au début du cycle de FIV :

  • Favoriser la stimulation ovarienne
  • Diminuer le risque d’hyperstimulation
  • Favoriser la circulation au niveau de l’utérus, préparer l’endomètre
  • Diminuer les effets secondaires reliés à la médication
  • Améliorer le sommeil et réduire le niveau de stress

2 traitements par semaine sont recommandés durant cette période

Au moment du transfert d’embryon:

  • Détendre le corps mais aussi la pensée,
  • Favoriser la circulation au niveau de l’utérus,
  • Favoriser l’implantation et la retenue de l’embryon et améliore la récupération.

Après le transfert d’embryon:

  • réduire le stress
  • favoriser l’implantation de l’embryon
  • diminuer le risque de saignements et de fausses couches.

Bien qu’il soit préférable de débuter les rencontres avant, il est aussi possible d’obtenir les traitements qu’au moment du transfert.

Trouble masculin

Il est aussi possible d’augmenter la quantité, la qualité et la vigueur des spermatozoïdes. Le stress est souvent en cause dans la problématique autant chez l’homme que chez la femme, une attention particulière sera accordé à cet aspect à chaque séance.

Recommandations :

  • exercices de relaxation et de respiration
  • diminuer ou arrêter la prise d’alcool, de tabac et de stimulants
  • conseils alimentaires adaptés à votre condition